L’utilisation du nombre d’or dans la Renaissance : la Leda et les cygnes

La Léda et Les Cygnes

Partie histoire :

    Léonard Di Ser Piero Da Vinci, appelé aussi Léonard De Vinci, né en 1452, est le fils d'un riche notaire florentin et d'une paysanne.

    Le petit Léonard est élevé par son grand père paternel et consacre la plupart de son temps à jouer dans la nature et à observer, ce qui explique peut être sa passion future pour elle et son insatiable désir de percer ses secrets.

    1460, la famille De Vinci s'installe à Florence où Léonard, âgé alors de 8 ans, reçoit une solide éducation.

 

    Cette toile de Léonard de Vinci fut peinte 10 ans après la Joconde, en 1513. La géométrie n’est pas apparente directement mais en traçant plusieurs droites passant par les points « stratégiques » de la peinture, le nombre d’or refait son apparition, là encore sous forme de proportions. Notons que ces proportions sont récurrentes chez de Vinci.

    Léonard de Vinci a inscrit " Léda et son cygne " dans deux rectangles d'or superposés.

    Sur la figure suivante, on remarque 4 points formant un losange ABCD composés de 2 triangles équilatéraux d’où partent 2 plates-bandes obliques verticales. Elles aboutissent toutes au petit côté du rectangle extérieur.

Partie géométrie :

Lignes d'or du tableau

Ces constructions géométriques nous permettent de former les rapports suivants :

11/10 = 10/9 = 9/8 = 8/7 = 1.618 = Φ  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site