L’utilisation du nombre d’or dans le Moyen-âge : la cathédrale de Chartres

Partie histoire :   

    Au IVe siècle — vers 350 — eut lieu la construction de la première cathédrale appelée cathédrale d'Aventin, du nom du premier évêque de la ville de Chartres. Elle fut édifiée aux pieds des murs gallo-romains qui entouraient la ville. Cette première cathédrale fut incendiée en 743 ou 753 par les troupes de Wisigoths du duc d'Aquitaine Hunald, lors du sac de la ville. Un deuxième sanctuaire fut alors construit.

    Le 12 juin 858, cette deuxième cathédrale fut détruite par les pirates Vikings. L'évêque Gislebert reconstruisit un édifice plus grand. De ce dernier, il subsiste actuellement le martyrium, appelé chapelle Saint-Lubin.

    En 876, le roi Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne fit don à la cathédrale de la sainte relique connue sous le nom de "Voile de La Vierge" ou "Sainte Tunique".

    Le 5 août 962, cette troisième cathédrale fut à son tour incendiée pendant la guerre qui opposa Richard Ier, duc de Normandie, au comte de Chartres, Thibault le Tricheur. Un quatrième édifice lui succéda.

    Les 7 et 8 septembre 1020, ce quatrième édifice fut à son tour accidentellement ravagé par le feu. L'évêque Fulbert reconstruisit l'église en style roman. De 1020 à 1024, fût bâtie la crypte que nous connaissons actuellement.

Partie géométrie :

    Après l'incendie de 1194, il fut décidé de ne garder de la cathédrale romane que les deux tours du portail ouest. Celles-ci allaient servir de Pylône au nouveau temple, construit sur le principe de la porte des temples égyptiens.

Les dimensions totales de la porte :

Largeur          44Φ =      71,192 mètres  

Longueur       88Φ =    142,384 mètres   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens

×